Faculté de l'Hostel-Dieu de Paris
- Royaumes Renaissants -

 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 De l'anatomie

Aller en bas 
AuteurMessage
Meleagre
Grand Recteur Adjoint
Grand Recteur Adjoint
Meleagre

Masculin Messages : 871
Date d'inscription : 15/01/2013
Duché/Comté : Normandie

De l'anatomie Empty
MessageSujet: De l'anatomie   De l'anatomie EmptyMar 22 Jan - 14:09

Citation :

De l'anatomie De_l_a10

Citation :

La trachée-artère, prenant origine des deux côtés de la gorge, se termine au haut du poumon, étant composée d'anneaux semblables, recourbés, s'adaptant de champ les uns aux autres. Le poumon même emplit la poitrine, tourné à gauche, ayant cinq éminences qu'on nomme lobes, étant de couleur cendrée, marqué de points en saillie, et naturellement percé de pertuis.
Dans le milieu du poumon est fixé le cœur, plus rond qu'en aucun autre animal.
Du cœur se rendent au foie beaucoup de tuyaux, et, avec ces tuyaux, une veine appelée grande, par laquelle le corps entier est nourri.
Le foie est, à la vérité, semblable à tout le reste, mais il est plus sanguin, ayant deux éminences qu'on nomme portes, situées dans la région droite ; du foie une veine oblique va aux parties inférieures des reins.
Les reins sont de même forme, la couleur en est semblable à celle des pommes ; de chaque rein part un conduit oblique qui se rend au sommet de la vessie.
La vessie est toute nerveuse et grande ; et de loin vient la participation de la vessie pour l'office qu'elle remplit. Telles sont les six parties que la nature a disposées intérieurement au milieu.
L'œsophage, commençant à la langue, finit au ventre ; on l'appelle aussi estomac (στόμαχος), qui tient à un orifice, à sa terminaison au ventre doué de la vertu septique (estomac proprement dit).

A l'épine, en arrière du foie, sont les phrènes (diaphragme).
Aux fausses côtes, je dis celles de gauche, commence la rate, qui s'étend en la forme de la plante du pied. Le ventre (estomac), juxtaposé au foie du côté gauche, est tout nerveux.
Du ventre part l'intestin, d'une même conformation, petit, n'ayant pas moins de douze coudées, roulé en circonvolutions, appelé par quelques-uns colon ; c'est par la que s'opère la transmission des aliments.
Du colon part le dernier intestin, ayant une chair abondante, et se terminant à l'anus. Le reste a été disposé en ordre par la nature.



De l'anatomie Facmeduse-292133e



De l'anatomie Barre_plume-179688c
Selon Littré.
Oeuvre numérisée par Marc Szwajcer, sur le site remacle.org
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
De l'anatomie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aislin [ Mercenaire ]
» mon début dans le monde du dessin...
» La leçon des pattes de lapins [suite à Bliss]
» Bryone Atréïde
» Taupiqueur, taupiqueur, taupiqueur {Rafaelo Di Auditore}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Faculté de l'Hostel-Dieu de Paris :: Aile Est :: Bibliothèque :: Chirurgien-
Sauter vers: