Faculté de l'Hostel-Dieu de Paris
- Royaumes Renaissants -

 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Présentation et statuts de l'Hostel-Dieu de Paris et de sa faculté

Aller en bas 
AuteurMessage
Adeline
Grande Rectrice
Grande Rectrice
avatar

Féminin Messages : 655
Date d'inscription : 15/01/2013
Duché/Comté : Normandie

MessageSujet: Présentation et statuts de l'Hostel-Dieu de Paris et de sa faculté   Mer 19 Fév - 19:48

Citation :
Présentation et statuts de la Faculté de l'Hostel-Dieu de Paris


      RÉAMBULE
      "La médecine a deux buts : soulager le malade et ne pas lui nuire. Trois éléments contribuent à notre art : la maladie, le malade et le médecin. Le médecin est le ministre de l’art, et le malade se doit de coopérer avec lui dans la lutte contre la maladie.

      Le médecin doit avoir un bon teint et un juste embonpoint conforme à son tempérament. Ceux qui n’ont pas un bon aspect physique, aux yeux du public, paraissent peu aptes à bien soigner les autres. Il doit être d’une parfaite propreté corporelle et ne pas dégager la moindre odeur naturelle, dût-il recourir à quelque parfum de qualité ; car ceci est habituellement agréable aux malades. Quand au moral, non seulement l’homme sage sera discret, mais aussi il observera une grande régularité dans sa vie ; cela fait le plus grand bien à la réputation ; ses mœurs seront honnêtes et, après cela, il sera pour tous grave et humain car se mettre en avant et se prodiguer excite le mépris, quand même ce serait tout à fait utile.

      La médecine est de tous les arts le plus relevé, mais à cause de l’ignorance fréquente de ceux qui l’exercent, elle est souvent rabaissée au-dessous de tous les autres. Voici, ce me semble, le motif principal de ce préjugé : c’est que la médecine est la seule profession dont le mauvais exercice n’est puni dans les cités que par l’ignominie ; mais l’ignominie ne blesse point les gens dont elle compose pour ainsi dire la nature, car ces gens-là ressemblent exactement aux figurants qu’on introduit dans les tragédies : comme ceux-ci ont le maintien , l’habit et le masque d’un acteur mais ne sont pas des acteurs de même il est beaucoup de médecins de nom et fort peu par leurs œuvres."

      Hippocrate

      RTICLE I : PRÉSENTATION

      La Faculté de l'Hostel-Dieu de Paris a pour but de partager le Savoir médical, au sein d'un enseignement se voulant le plus complet possible.
      Elle assure la formation de tous les corps de métiers du monde médical, allant du barbier au médecin.
      En lien avec l'Hostel-Dieu de Paris, elle en possède les mêmes statuts.

      Plan de la Faculté de l'Hostel-Dieu de Paris



      RTICLE II : DES MEMBRES DE LA FACULTÉ

      Le Grand Aumônier de France : le Grand Aumônier de France, en tant que Grand Officier de la Couronne de France, est nommé directement par le Roy ou son représentant légal, le Grand Maître de France. Il dirige la Maison Ecclésiastique du Roy de France.

      Le Grand Recteur : il dirige l'institution de l'Hostel-Dieu et veille à son bon fonctionnement. Efficient, il prend en concertation avec le Grand Aumônier les décisions nécessaires à la pérennité de l'Etablissement. Clerc ou laïc aristotélicien, le Grand Recteur devra posséder des connaissances suffisantes dans le domaine médicinal.

      Le Grand Recteur Adjoint : il seconde le Grand Recteur dans son travail et est nommé par ce dernier. Il dispose de toutes les prérogatives que le Recteur lui confie pour assurer sa charge. En cas d'absence du Grand Recteur, son Adjoint le remplace dans toutes ses charges et ses prérogatives, à l'exception de la modification des Statuts.

      Les Doyens : un doyen est un Médecin diplômé de l'Hostel-Dieu de Paris qui travaille à la fois à la Faculté mais aussi dans les locaux de l'Hostel-Dieu de Paris. Il allie donc les rôles de Professeur et de Médecin diplômé de l'Hostel-Dieu.

      Le Secrétaire : nommé par le Grand Recteur, il est en charge de l'accueil, des dossiers des étudiants, de leurs inscriptions et réinscriptions.

      Les Recteurs des Annexes : chaque Hostel-Dieu annexe est dirigé par un Recteur, nommé par le Grand Recteur de l'Hostel-Dieu, en collégialité avec le Grand Aumônier. Les Recteurs des Annexes participent, s'ils le souhaitent, au bon fonctionnement de l'Hostel-Dieu de Paris et de sa Faculté.

      Les Professeurs : ils dispensent les cours en la Faculté. Chaque Doyen est d'office professeur.Si un manque de professeurs advient, il sera possible de nommer un étudiant en fin d'étude à ce poste.

      Les Médecins diplômés de l'Hostel-Dieu de Paris : ils ont terminé leur formation au sein de la Faculté, et peuvent officier en tant que Médecins dans tout le Royaume de France, dispenser des cours au sein de la Faculté s'ils le souhaitent, et travailler à l'Hostel-Dieu de Paris.

      Les Etudiants : est considéré comme étudiant toute personne s'étant inscrit à la Faculté de l'Hostel-Dieu de Paris dans le but de suivre la formation qui y est dispensée.

      RTICLE III : DE L'ADMINISTRATION DE LA FACULTÉ

      a) Le Conseil des Doyens
      Le Conseil des Doyens est l'organe décisionnel de l'Université. Il gère la Faculté et prend les décisions relatives à son bon fonctionnement.
      Le Conseil des Doyens est présidé par le Grand Recteur.
      Le Conseil des Doyens est composé du Grand Recteur, de son Adjoint, des Doyens et des Recteurs des établissements annexes.

      b) Le Secrétariat
      Le Secrétariat est dirigé par le Secrétaire, nommé par le Grand Recteur.
      Le Secrétariat prend en charge l'accueil, les inscriptions, la gestion des dossiers, le suivi des étudiants et les réinscriptions.

      c) La Bibliothèque
      Le Conseil des Doyens est en charge de la Bibliothèque.
      Avant qu'un ouvrage ne prenne place dans les rayonnages de la Bibliothèque, il doit être confié aux copistes et aux enlumineurs.
      Chaque document estampillé du sceau de l'Hostel-Dieu est une propriété de ce dernier. Tout reproduction doit prendre en compte la provenance de l'ouvrage et tout copiste doit la signaler.

      RTICLE IV : DE LA FORMATION AU SEIN DE LA FACULTÉ

      a) Programme de la Faculté
      La Faculté de l'Hostel-Dieu de Paris offre une formation composée de six cursus, ou cycles.

      Voici l'ordre des cursus :

        Premier Cursus : Le Barbier
        Les barbiers sont les médecins du petit peuple.
        Ils exercent sur tous une chirurgie rudimentaire, certes, mais la seule qui existe. Leurs attributions sont plus larges que la simple "barberie" : ils rasent et coupent les cheveux mais pratiquent aussi les saignées, les soins dentaires, panse les blessures et donne les lavements et purgations.

        Deuxième Cursus : L’Apothicaire
        Les apothicaires préparent et vendent des remèdes et des médications à base de plantes tel que décoctions, sirops, huiles essentielles, onguents et la fameuse poudre de thériaque. Mais ils fabriquent aussi le sucre, le miel et les confitures. Ils connaissent bien les plantes médicinales, leur culture, leur récolte et leur conservation.

        Troisième Cursus : L’Infirmier/L'Infirmière
        Les infirmiers sont les personnes qui donnent habituellement des soins infirmiers sur prescription ou conseil médical, ou en application du rôle propre qui lui est dévolu. Les soins infirmiers englobent la planification et la mise en œuvre des soins curatifs et de réadaptation, et concernent les aspects physiques, mentaux et sociaux de la vie en ce qu'ils concernent la santé, la maladie, le handicap et la mort.

        Quatrième Cursus : La Sage-femme/L'Accoucheur
        Les sages-femmes, aussi appelées matrones, doivent être en mesure de donner les soins et les conseils à la femme enceinte, en travail et en période post-partum, de superviser un accouchement et de prodiguer des soins aux nouveau-nés et aux nourrissons. Ses soins incluent des mesures préventives, le dépistage des conditions anormales chez la mère et l'enfant, le recours à l'assistance médicale en cas de besoin et l'exécution de certaines mesures d'urgence en l'absence d'un médecin.
        Pour beaucoup, le travail de sage-femme n'est que féminin. Dans cette Faculté nous avons fais le choix d'ouvrir ces connaissances aussi bien aux femmes qu'aux hommes. Nous sommes là pour former des médecins complets, qu'importe les visions de notre sociétés.

        Cinquième Cursus : Le Chirurgien
        Le chirurgien pratique des opérations de manière manuelle et grâce à de nombreux instruments, pour soigner un patient de diverses blessures graves, tel que les fractures et luxations, ou encore les blessures provoquées par armes blanches. Un chirurgien se doit aussi d'être capable de pratiquer une amputation ou une trépanation. Il doit en outre connaître parfaitement l'anatomie humaine.

        Sixième Cursus : Le Médecin
        Les médecins sont des professionnels titulaires d'un diplôme de docteur ès médecine. Ils sont chargés de diagnostiquer et de soigner les maladies, pathologies, et blessures de ses patients. Ils doivent aussi être capable d’entériner les épidémies.
        Pour beaucoup ils représentent l'aboutissement d'un apprentissage médical, mais au final chaque cas étant différent d'un autre, l'apprentissage ne s'arrête jamais...


      Chaque cours dispensé est à la fois propriété de son auteur et de la Faculté de l'Hostel-Dieu de Paris.

      b) Candidature
      La Faculté de l'Hostel-Dieu de Paris dispense sa formation à toute personne désirant connaître l'art de la médecine.
      Chaque personne est donc en droit de se présenter auprès du Secrétaire de la Faculté pour engager un entretien et remplir par la suite le formulaire d'inscription.

      Tous les deux mois, et après affichage en différents lieux, les inscriptions s'ouvrent pour une nouvelle session.
      Les candidatures sont possibles à n'importe quel moment, mais si une session est déjà en cours, le candidat devra attendre l'ouverture de la session suivante pour commencer son apprentissage.

      c) Réinscriptions
      Pour étudier les cursus suivants, une réinscription est nécessaire à chaque fin de session, pour avoir une place dans la session suivante.
      Le Secrétaire de la Faculté est en charge de centraliser toutes les réinscriptions.

      d) Certificats intermédiaires
      Chaque cursus se solde par un examen théorique et un examen pratique.
      La réussite à ces examens amène à l'obtention d'un certificat, donnant droit d'exercer la profession du cursus réussi, et permettant de passer au cursus suivant.
      Ainsi il est possible pour un étudiant de s'arrêter à la fin de n'importe quel cursus, son travail étant tout de même soldé par une preuve de réussite de son apprentissage.

      e) Diplôme final
      Tout étudiant ayant suivi une formation complète au sein de la Faculté, jusqu'au sixième cursus, et ayant réussi les examens finaux, recevra son diplôme de médecine.
      L'obtention de ce diplôme permet d'officier en tant que Médecin dans tout le Royaume de France, permet, si le diplômé le souhaite, de dispenser des cours au sein de la Faculté, ainsi que de travailler à l'Hostel-Dieu de Paris.

      RTICLE V : DE LA DISCIPLINE

      a) Droits et devoirs des étudiants
      Toute personne inscrite dans les registres de la Faculté de l'Hostel-Dieu de Paris est en droit d'accéder à l'apprentissage qui y est dispensé.
      Tout étudiant peut, à n'importe quelle heure de la journée, consulter les divers ouvrages présentés dans la Bibliothèque et en proposer de nouveaux aux copistes.
      Chaque étudiant a libre accès à l'ensemble des espaces et des bâtiments sous la juridiction de l'Hostel-Dieu de Paris.
      Toute personne ayant le statut d'étudiant de la Faculté peut apporter son aide au personnel de l'Hostel-Dieu de Paris.

      Chaque étudiant de la Faculté de l'Hostel-Dieu de Paris se doit de respecter la présente charte.
      Pour pouvoir suivre les cours dispensés, l'étudiant doit faire preuve d'une grande assiduité et doit adopter une attitude respectueuse envers ses camarades, ses professeurs et les divers membres de l'Hostel-Dieu.
      Chaque étudiant doit oeuvrer dans une optique de charité selon les préceptes de l'Hostel-Dieu, et faire honneur à sa devise.

      b) Absentéisme
      Toute absence injustifiée est passable de sanction.
      Chaque étudiant s'inscrivant dans une session se doit de la suivre jusqu'à sa clôture, sans quoi il devra recommencer ce même cursus lors de la session suivante.
      Chaque professeur assurant la dispense de cours dans une session se doit de le faire jusqu'à la fin de la session, sous peine de ne plus pouvoir exercer son rôle professoral durant un temps déterminé.

      c) Application des sanctions et renvoi
      Les Etudiants n'ont pas le droit d’exercer la médecine au sein de l'Hostel-Dieu de Paris sans la présence d’un Médecin de l’Hostel-Dieu, sauf autorisation écrite du Grand Recteur ou d'un Médecin. Tout manquement à cette règle peut entraîner la révocation de l'Etudiant de l'Hostel-Dieu et de la Faculté.
      Tout Etudiant peut être renvoyé de la Faculté par le Grand Recteur pour fraude, comportement déplacé, perturbation des cours ou absences longues et répétées.





Grande Rectrice de l'Ostel-Dieu




Grand Recteur Adjoint de l'Ostel-Dieu


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adeline
Grande Rectrice
Grande Rectrice
avatar

Féminin Messages : 655
Date d'inscription : 15/01/2013
Duché/Comté : Normandie

MessageSujet: Re: Présentation et statuts de l'Hostel-Dieu de Paris et de sa faculté   Mer 19 Fév - 19:59

Citation :
Présentation et statuts de l'Hostel-Dieu de Paris



      RÉAMBULE

      Serment d'Hippocrate
      "Je jure par Apollon médecin, par Esculape, Hygie et Panacée, par tous les dieux et toutes les déesses, et je les prends à témoin que, dans la mesure de mes forces et de mes connaissances, je respecterai le serment et l'engagement écrit suivant :

      Mon Maître en médecine, je le mettrai au même rang que mes parents. Je partagerai mon avoir avec lui, et s'il le faut je pourvoirai à ses besoins. Je considérerai ses enfants comme mes frères et s'ils veulent étudier la médecine, je la leur enseignerai sans salaire ni engagement. Je transmettrai les préceptes, les explications et les autre parties de l'enseignement à mes enfants, à ceux de mon Maître, aux élèves inscrits et ayant prêtés serment suivant la loi médicale, mais à nul autre.

      Dans toute la mesure de mes forces et de mes connaissances, je conseillerai aux malades le régime de vie capable de les soulager et j'écarterai d'eux tout ce qui peut leur être contraire ou nuisible. Jamais je ne remettrai du poison, même si on me le demande, et je ne conseillerai pas d'y recourir. Je ne remettrai pas d'ovules abortifs aux femmes.

      Je passerai ma vie et j'exercerai mon art dans la pureté et le respect des lois Je ne taillerai pas les calculeux, mais laisserai cette opération aux praticiens qui s'en occupent. Dans toute maison où je serai appelé, je n'entrerai que pour le bien des malades. Je m'interdirai d'être volontairement une cause de tort ou de corruption, ainsi que tout entreprise voluptueuse à l'égard des femmes ou des hommes, libres ou esclaves. Tout ce que je verrai ou entendrai autour de moi, dans l'exercice de mon art ou hors de mon ministère, et qui ne devra pas être divulgué, je le tairai et le considérerai comme un secret.

      Si je respecte mon serment sans jamais l'enfreindre, puissé-je jouir de la vie et de ma profession, et être honoré à jamais parmi les hommes. Mais si je viole et deviens parjure, qu'un sort contraire m'arrive !"


      (traduction de Littré)

      Serment des Médecins diplômés de la Faculté de l'Hostel-Dieu de Paris
      "Je jure que, dans la mesure de mes forces et de mes connaissances, je respecterai le serment et l'engagement écrit suivant :

      Dans toute la mesure de mes forces et de mes connaissances, je conseillerai aux malades le régime de vie capable de les soulager et j'écarterai d'eux tout ce qui peut leur être contraire ou nuisible. Jamais je ne remettrai du poison, même si on me le demande, et je ne conseillerai pas d'y recourir. Je ne remettrai pas d'ovules abortifs aux femmes.

      Je passerai ma vie et j'exercerai mon art dans la pureté et le respect des lois. Dans toute maison où je serai appelé, je n'entrerai que pour le bien des malades. Je m'interdirai d'être volontairement une cause de tort ou de corruption, ainsi que toute entreprise voluptueuse à l'égard des femmes ou des hommes, libres ou non. Tout ce que je verrai ou entendrai autour de moi, dans l'exercice de mon art ou hors de mon ministère, et qui ne devra pas être divulgué, je le tairai et le considérerai comme un secret.

      Je préserverai l'indépendance nécessaire à l'accomplissement de ma mission. Je n'entreprendrai rien qui dépasse mes compétences. Je les entretiendrai et les perfectionnerai pour assurer au mieux les services qui me seront demandés.

      Si je respecte mon serment sans jamais l'enfreindre, puissé-je jouir de la vie et de ma profession, et être honoré à jamais parmi les hommes. Mais si je viole et deviens parjure, qu'un sort contraire m'arrive !"

      RTICLE I : PRÉSENTATION

      Situé de part et d'autre de la Seine, et prenant principalement place sur la rive gauche de l'île de la Cité, l'Hostel-Dieu est accessible par le fleuve, mais également depuis le parvis de la cathédrale Notre Dame. Il est délimité au nord par l'esplanade religieuse, au sud par la rue de la Bûcherie, à l'ouest par le Petit Pont et à l'est par la rue du Fouare. Non loin, se trouve la Faculté de Médecine qui y est rattachée.

      Fondé vers 660 par Saint Landry, il est le plus grand et le plus ancien des établissements d'assistance de la capitale.
      Sous la protection du Roy de France et du Très-Haut, l'Hostel-Dieu de Paris a pour but d'accueillir et d'assister tout nécessiteux, malade et pèlerin qui viendrait à rejoindre l'un de ses établissements. Bien que placé sous l'égide de la Maison Ecclésiastique du Roy et donc du Pouvoir Royal, l'Hostel-Dieu est une institution accueillant tout indigent, ce quelque soit son origine et cela en toute occasion.

      L'Hostel-Dieu se voit confier pour mission de promouvoir, coordonner et diffuser la médecine au sein du Royaume de France, en constituant le lien entre les Ordres Royaux, l'Ost Royal, le Domaine Royal et les provinces ayant prêté allégeance au Roy.
      Des annexes et dépendances pourront être créées dans certaines régions rattachées (antenne de l'Hostel-Dieu, orphelinat, léproserie, couvent, hospice, etc.)

      L'Hostel-Dieu se voit aussi confier la préservation des sujets de sa majesté et donnera, en ce sens, des avis dans le domaine médical (quarantaine d'une ville, destruction de bétails contaminés ou de bâtiments, etc.) afin que la Couronne de France puisse agir dans le mieux de ses possibilités.

      Le Droit d’Asile est automatiquement accordé dans l’enceinte des bâtiments où réside l’Hostel-Dieu pour toute personne malade, mourante ou affectée d'humeurs malignes. Pour que ce Droit d'Asile soit effectif, le demandeur doit se trouver In Gratibus dans la province où l'Hostel-Dieu possède un établissement ou, pour le cas de Paris, le demandeur se doit d'être un notable de notoriété publique (non pnj).

      La devise de l'Hostel-Dieu est : Medicus et hospes (hôte et médecin).

      Plan de l'Hostel-Dieu de Paris


      RTICLE II : DES MEMBRES DE L'HOSTEL-DIEU DE PARIS

      Existe du personnel permanent attaché à l'Hostel-Dieu ainsi que du personnel non-permanent, intervenant en certaines occasions ou lieux sur autorisation du Grand Aumônier et du Grand Recteur. Le Grand Recteur administre l’Hostel-Dieu et son personnel. Les détachements royaux sont soumis à son autorité et sa hiérarchie.

      Le personnel de l'Hostel-Dieu de Paris suit une hiérarchie stricte, englobant un ensemble de corps de métiers.

      Le Grand Aumônier de France : le Grand Aumônier de France, en tant que Grand Officier de la Couronne de France, est nommé directement par le Roy ou son représentant légal, le Grand Maître de France. Il dirige la Maison Ecclésiastique du Roy de France.

      Le Grand Recteur : il dirige l'institution de l'Hostel-Dieu et veille à son bon fonctionnement. Efficient, il prend en concertation avec le Grand Aumônier les décisions nécessaires à la pérennité de l'Etablissement. Clerc ou laïc aristotélicien, le Grand Recteur devra posséder des connaissances suffisantes dans le domaine médical.

      Le Grand Recteur Adjoint : il seconde le Grand Recteur dans son travail et est nommé par ce dernier. Il dispose de toutes les prérogatives que le Recteur lui confie pour assurer sa charge. En cas d'absence du Grand Recteur, son Adjoint le remplace dans toutes ses charges et ses prérogatives, à l'exception de la modification des Statuts.

      Le Chapelain : en charge des messes, des enterrements, des confessions et, plus généralement, de toutes les cérémonies en lien avec l'Hostel-Dieu de Paris.

      Les Médecins : ils ont toute latitude médicale au sein de l'Hostel-Dieu, et sont diplômés de sa Faculté. Leur rôle est de suivre les malades, d'apporter les soins nécessaires, de prescrire les remèdes qui seront fabriqués par les apothicaires, d'accompagner les étudiants, et d'apporter la connaissance médicale dans tout le Royaume.

      Les Sages-femmes et Accoucheurs : l'Hostel-Dieu de Paris est pourvu d'un corps de sage-femmes ayant pour but d'accompagner les femmes enceintes et les parturientes. Leur travail pouvant se faire avec ou sans l'aide d'un médecin.

      Les Apothicaires : ils ont à leur charge la confection des remèdes et médicaments prescrits par les médecins. Ils s'occupent de l'Apothicairerie sise au sein de l'établissement de l'Hôtel-Dieu de Paris.

      Les Etudiants : étudiants de la Faculté de l'Hostel-Dieu de Paris, ils travaillent avec les médecins et aident aux différents soins.

      a) Candidature
      Tout postulant désireux de travailler à l’Hostel-Dieu de Paris devra se présenter au Grand Recteur ou à un Médecin, en exprimant clairement les raisons de sa venue et la fonction qu'il souhaite occuper.
      Tout candidat devra se munir d’un certificat ou d’un diplôme pour le poste qu'il brigue.

      Si le candidat a suivi les cours donnés en la Faculté de l'Hostel-Dieu de Paris, aucune période d'essai ne sera imposée.
      Si le candidat présente un diplôme ou un certificat provenant d'un autre lieu d'enseignement, une commission composée du Grand Recteur et d'un ou plusieurs médecins sera en charge d'en étudier la qualité en accord avec les préceptes de l'Hostel-Dieu de Paris.

      Aucun charlatan ou médicastre exploitant la crédulité des patients et pratiquant la médecine de façon douteuse et/ou dangereuse ne sera accepté parmi le personnel.

      b) Admission
      Si un candidat satisfait aux critères, il devra prêter serment afin de sceller son admission devant le Grand Recteur. Il portera dès lors le titre de Membre de l’Hostel-Dieu de Paris ainsi que la fonction qu'il y exercera.

      RTICLE III : DES UNIFORMES

      Tout praticien de l’Hostel-Dieu de Paris devra avoir une toilette parfaite et un comportement irréprochable afin de satisfaire aux exigences du public. A cette fin, chaque membre devra porter l’uniforme réglementaire durant son travail. De plus, les membres arboreront les couleurs de l’Hostel-Dieu de Paris afin que tous puissent les reconnaître en toute circonstance.

      Voici les uniformes que les membres de l'Hostel-Dieu doivent porter lors qu'ils officient.



      Pour différencier les divers postes, chaque uniforme s'accompagne d'un morceau d'étoffe de couleur.

      Pour les Médecins, une étoffe dorée.
      Homme Femme

      Pour les Sages-femmes et les Accoucheurs, une étoffe rose.
      Homme Femme

      Pour les Apothicaires, une étoffe verte.
      Homme Femme

      Pour les Etudiants, une étoffe blanche.
      Homme Femme

      RTICLE IV : SUR LA DISCIPLINE

      a) Droits et devoirs des Membres de l'Hostel-Dieu de Paris
      Le Grand Recteur, ou un Médecin, peut à tout moment, avec l'accord des pouvoirs locaux et du Grand Aumônier de France, établir un établissement Hospitalier à proximité d'une zone de conflit ou dans tout autre lieu en cas de paix avec l'accord du pouvoir local.
      Les Membres de l'Hostel-Dieu prêteront serment d'agir avec neutralité et de venir en aide à tous ceux qui se présenteront.
      Les Membres de l'Hostel-Dieu maintiendront une attitude de réserve afin d’accomplir au mieux leurs charges médicales. Les principes de charité, de tempérance et de diplomatie doivent être suivis.
      Le respect de la hiérarchie étant primordial, chaque Membre doit se plier à cette dernière et manifester tout le respect dû à ses supérieurs.
      Tout acte ou propos doit être en accord absolu avec les préceptes de l'Hostel-Dieu de Paris.
      Toute forme de violence se doit d'être proscrite.

      b) Ligne de conduite des malades et visiteurs
      La liberté d’aller et venir : tout malade est libre d'aller et venir au sein de l'établissement de l'Hostel-Dieu en l’absence de contre-indication médicale dès lors qu'aucun soin ou examen n’est prévu.
      Les visiteurs doivent s'annoncer auprès d'un Médecin avant de rendre visite à un malade.
      Le respect des lieux et du matériel : le respect de la propreté est obligatoire tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de l'édifice. Le mobilier et le matériel de l'Hostel-Dieu de Paris ne doivent souffrir d'aucune détérioration.
      Le respect d’autrui : il est primordial de respecter la tranquillité des autres malades. Le silence et le calme sont des gages d'une guérison rapide.


      RTICLE V : DES MESURES D'APPLICATION DE LA RÈGLEMENTATION

      Tout manquement au règlement justifie la mise en œuvre d'une procédure disciplinaire.

      a) Sanctions
      - Rappel à l'ordre strict et public.
      - Excuses publiques à présenter.
      - Bannissement temporaire (durée à l'appréciation du Grand Recteur).
      - Radiation définitive de l'Hostel-Dieu de Paris.

      b) Radiation d'un membre de l'Ostel-Dieu de Paris
      Toute personne, dont le comportement est jugé en non-conformité avec les préceptes de l'Hostel-Dieu et contraire à l’éthique médicale, est exposée au bannissement de l'établissement sans possibilité d’y revenir.
      La décision revient au Grand Recteur et aux Médecins, et sera étudiée au cas par cas.
      Les Etudiants n'ont pas le droit d’exercer la médecine sans la présence d’un Médecin de l’Hostel-Dieu, sauf autorisation écrite du Grand Recteur ou d'un Médecin. Tout manquement à cette règle peut entraîner la révocation de l'Etudiant de l'Hostel-Dieu et de la Faculté.

      RTICLE VI : DES ANNEXES PROVINCIALES DE L'HOSTEL-DIEU DE PARIS

      Chaque Hostel-Dieu ouvert dans une province est considéré comme une annexe de l'Hostel-Dieu de Paris.
      De ce fait, tout établissement provincial reste sous la tutelle de l'Hostel-Dieu de Paris et de la Maison Ecclésiastique Royale, en collégialité avec la province d'accueil.
      Chaque Hostel-Dieu annexe doit être pourvu d'un règlement interne, en accord avec les statuts de l'Hostel-Dieu de Paris.

      Le Recteur d'un Hostel-Dieu annexe représente, dans sa province, le Grand Recteur de l'Hostel-Dieu de Paris. Il est nommé par ce dernier, et doit répondre à toutes les exigences médicales imposées par sa charge.
      Il gère toute la partie administrative et la gestion de l’aspect médical de son Hostel-Dieu provincial.

      Les Recteurs des Annexes participent, s'ils le souhaitent, au bon fonctionnement de l'Hostel-Dieu de Paris et de sa Faculté.





Grande Rectrice de l'Ostel-Dieu





Grand Recteur Adjoint de l'Ostel-Dieu

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Présentation et statuts de l'Hostel-Dieu de Paris et de sa faculté
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation Hadès
» Oneiros, Dieu des Rêves Prémonitoires [rang silver]
» présentation de demi lovato
» Modèle de présentation
» Ma présentation ! (Phyllali)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Faculté de l'Hostel-Dieu de Paris :: Secrétariat :: Accueil-
Sauter vers: