Faculté de l'Hostel-Dieu de Paris
- Royaumes Renaissants -

 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ail

Aller en bas 
AuteurMessage
Meleagre
Grand Recteur Adjoint
Grand Recteur Adjoint
avatar

Masculin Messages : 871
Date d'inscription : 15/01/2013
Duché/Comté : Normandie

MessageSujet: Ail   Mar 22 Jan - 13:29

Citation :










    Nom latin : Allium sativum.
    Autres noms : Ail blanc ; Ail des ours ; Thériaque des pauvres.


    Taille : 5 à 12 centimètres.
    Floraison : ...
    Cycle de vie : Herbacée.
    Habitat : Un peu partout, du moment que les sols sont légers, profonds, riches en éléments nutritifs et bien drainés.


    Fleurs : Assez peu nombreuses. Groupées en ombelles, elles sont de couleur blanche ou rose.
    Feuilles : Nombreuses feuilles engainant le bas de la tige.
    Tige : Tige droite.


    Période de récolte : Durant les mois de Juin et de Juillet.

    Conservation : L'ail séchée perd de ses valeurs médicinales. Il est préférable de l'utiliser fraîche.

    Parties utilisées : Les gousses.


    Propriétés Médicinales : L'ail est un antibactérien. Il permet aussi d'éliminer les champignons, de réguler les problèmes de coeur ou encore d'aider à la perte de poids. Nous pouvons aussi l'utiliser pour fluidifier le sang et pour dégager des voies respiratoires obstruées, ou encore pour contrer la fièvre.


    Précautions d'emploi : A hautes doses, l'ail peut poser des problèmes intestinaux.
    L'effet secondaire le plus important reste la mauvaise haleine. Pour contrer cela il est possible d'accompagner un traitement à l'ail avec une infusion de menthe poivrée, en suçant de la badiane ou un clou de girofle, ou encore en mâchant des feuilles de persil.


    Commentaires : À l'automne, il suffit de boire une seule fois un verre de lait chaud qui a mijoté pendant trente minutes avec des gousses d'ail, pour immuniser le système contre les rigueurs de l'hiver. "Çà se sentait dans tout le voisinage à tel point qu'il suffisait qu'une bonne ménagère décide de préparer son infusion pour que le village se mette à l'unisson".

    Histoire des Quatre Voleurs : quatre voleurs célèbres purgeaient leur peine en travaillant au charnier. Condamnés à mort à plus ou moins brève échéance, ils échappèrent pourtant au terrible fléau de l'épidémie en découvrant une réserve de vinaigre de vin où avaient macéré des gousses d'ail, réserve qu'ils vidèrent pour se désaltérer entre deux cadavres.

    Pour Hippocrate, l'ail est chaud, laxatif, diurétique, bon au corps, mauvais pour les yeux.

    Selon Anthime, l'ail réchauffe, il est laxatif et diurétique et convient aux flegmatiques.

    Selon le Tacuinum Sanitatis, l'ail est chaud au 4e degré, sec au 3e. Il est salutaire contre les poisons froids et la morsure des scorpions et des vipères; il tue les vers. Convient aux sujets froids, aux personnes âgées ou affaiblies, l'hiver.

    Selon Platéarius, l'ail est chaud et sec au 4e degré. L'ail est utilisé en cataplasme contre les morsures des bêtes venimeuses. Le jus d'ail chasse le venin. En vermifuge, Platéarius conseille un mélange d'ail, de poivre, de persil, de jus de menthe et de sauge dans lequel on doit tremper du pain et le manger. Cette sauce à l'ail délayée dans du vin et des herbes diurétiques est utilisée pour ouvrir les vaisseaux du foie et les conduits de l'urine.

    Hildegarde de Bingen dit que l’ail est chaud. Il est meilleur à manger que le poireau et doit être mangé cru. Il serait bon pour les yeux.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ail
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Faculté de l'Hostel-Dieu de Paris :: Aile Est :: Bibliothèque :: Apothicaire :: L'Herbier-
Sauter vers: